Recette des gnocchis maison

J’essaye de plus en plus de réaliser des plats fait maison. Les gnocchis, par exemple, c’est quelque chose que j’ai toujours acheté en grande surface. Je trouve que c’est super rapide à faire, et finalement, ça dépanne bien lorsqu’on n’a pas trop le temps de faire quelque chose de plus élaboré. Mais savez-vous que les gnocchis sont très facilement réalisable chez soi, et qui plus est avec trois fois rien?

C’est une recette très économique, en revanche, je ne dirais pas qu’elle est rapide à faire. La partie mélange des ingrédients, oui, puisqu’il n’y en a que trois, si on ne compte pas le sel. Mais la partie plus technique, de pétrissage et réalisation de chaque gnocchi est un peu plus fastidieuse. C’est pourquoi, je prépare toujours les miens en grande quantité, pour pouvoir en faire sur le moment, et congeler ce qui reste, pour m’en servir plus tard. Sachez donc que si vous ne souhaitez réaliser qu’un seul repas, vous pouvez très facilement diviser ma liste d’ingrédients par deux ou même trois.


INGRÉDIENTS
2kg de pommes de terre
500g de farine
4 jaunes d’œufs
Une petite cuillère de sel


Pour la réalisation de la pâte, rien de plus simple. Il faut faire cuire les pommes de terre, et les écraser, exactement comme si vous vouliez faire une purée. Pensez à bien laisser refroidir tout ça, ensuite ajoutez la farine, les jaunes d’œufs et le sel. Pétrissez le tout. La pâte peut sembler un peu collante, mais ce n’est pas grave, nous rajouterons de la farine au moment du façonnage des gnocchis et tout ira mieux.

Pour faire les gnocchis, prenez un peu de pâte et posez-là sur votre plan de travail préalablement fariné. Faites un long rouleau assez fin. Dans ce rouleau, vous séparerez plusieurs petites boules, qui seront les gnocchis. A l’aide d’une fourchette, vous pourrez légèrement appuyer sur la partie supérieur du gnocchi afin de lui donner sa forme finale. Pensez également à mettre un peu de farine sur la fourchette, afin d’éviter qu’elle ne reste accrochée à la pâte.

Les gnocchis ne doivent pas être trop gros. En effet, ils vont gonfler un petit peu au moment de la cuisson.

C’est à ce moment que je sépare ma pâte en trois: deux tiers iront au congélateur, le tiers restant est à faire cuire. Pour la partie allant au congélateur, afin d’éviter que les gnocchis ne s’accrochent les uns aux autres, et de me retrouver avec une grosse boule de plusieurs gnocchis, je les congèle d’abord toute la nuit séparément, les uns à côté des autres, dans le bac de mon frigo réservé aux glaçons. Le lendemain, je les mets dans des petits sacs.

Pour la partie que je cuis, comme pour les pâtes, je mets un grand volume d’eau à bouillir, et j’y plonge les gnocchis. Ils sont prêts lorsqu’ils remontent à la surface. Vous pouvez les accompagner de mille et une façons, mais ce soir, nous avons choisi de faire une sauce roquefort pour accompagner le tout.

Et voilà, vous avez des gnocchis pour quelques semaines, plus besoin d’acheter du Lustucru! Comme d’habitude, dites-le moi en commentaire si vous tentez cette recette, ainsi que ce que vous en avez pensé.

Mit Liebe, E.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s