Mon avis sur la biographie de Steve Jobs de Walter Isaacson

Je vous en avais parlé dans Mes derniers coups de cœur #3 : j’ai lu récemment la biographie de Steve Jobs, écrit par Walter Isaacson. Lui-même avait écrit les biographies d’Einstein et de Leonard de Vinci, un bon en la matière donc, et très connu. J’avais entendu parler du livre il y a de cela quelques mois maintenant, mais impossible de mettre la main dessus. Je l’ai cherché pendant des mois : dans les librairies indépendantes, sur des sites de vente de livres en ligne, en achat d’occasion, bref, il n’était plus en stock. Par hasard en faisant mes courses il y a quelques semaines, je suis tombée sur le Saint-Graal (oui,en grande surface!), et ni une, ni deux, je l’ai acheté et je me suis plongée dans sa lecture le soir même. Je suis venue à bout des quelques 900 pages et aujourd’hui, je vous donne mon avis sur le biographie de Steve Jobs écrite par Walter Isaacson.

Comment est écrit le livre ?

Le livre est très bien tourné, et raconte toute l’histoire d’Apple et de Steve Jobs, dans ses moindres détails. C’est un très gros livre, je vous avoue que je ne m’y attendais pas. Je ne m’attendais pas non plus à ce que ce soit aussi détaillé. L’histoire est racontée de façon chronologique, avec l’évolution d’Apple. Je vous avouerais que parfois, il était difficile de s’y retrouver parmi tous les noms cités, et fonctions des différents personnes présentées. Mais, cela n’empêche pas de comprendre l’histoire. On retrouve un Steve Jobs plus vrai que nature, j’avais parfois l’impression qu’il était dans la même pièce que moi ! Walter Isaacson n’enjolive pas son caractère, ce qui me plaît bien. On aurait pu s’attendre à ce qu’il n’en dise que du bien, il aurait pu être payé pour ça, après tout. Mais non, loin de là. On retrouve un Steve Jobs comme on ne l’aurait pas imaginé. Du moins, personnellement je ne m’attendais pas à retrouver un tel personnage !

Je sais que pour beaucoup de personnes, il est difficile de lire des biographies. On a beaucoup plus de mal à s’évader, comme on le ferait avec un roman, puisque là, il s’agit de la vraie vie. J’avais voulu le lire moi, car je trouve que l’aventure de Steve Jobs est impressionnante. Je trouve qu ce qu’il a réussi à construire est fort, révolutionnaire, magique. Et c’est bien ce que j’ai retrouvé en parcourant les page, les unes après les autres. Walter Isaacson retrace bien le parcours avant gardiste et spectaculaire de l’homme dont il est question. En même temps, plus qu’une biographie, je trouve que c’est un livre qui relève presque du développement personnel, à mon sens. Un peu comme Devenir, les Mémoires de Michelle Obama. J’avais une vraie pêche après chaque chapitre, en me disant que tout était possible, que Steve Jobs a réussi à créer quelque chose de fabuleux, que j’avais envie de faire pareil, qu’après chaque échec il est possible de se relever, bref, une vraie leçon de vie en parallèle de sa biographie.

La lecture, en revanche, m’était parfois fastidieuse. Forcément, Apple relevant du domaine de l’informatique, du high-tech, de l’électronique, les termes employés m’étaient parfois totalement inconnus. Des ingénieurs auraient peut-être davantage saisi que moi, mais personnellement, n’était pas un tantinet intéressée par tout cela, certains passages un peu trop détaillés à ce niveau-là, me laissaient de marbre. Et je dois bien avouer, lorsque Walter Isaacson se mettait à décrire le passage de fabrication du Macintosh, je survolais les passages.

Pour recevoir ma Newsletter mensuelle, n’hésitez pas à entrer votre adresse email ci-dessous !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Est-ce que j’ai aimé la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson ?

Oui, j’ai beaucoup aimé lire ce livre. Déjà, parce que j’ai appris des choses toutes simples, que je ne connaissais pas – ALERTE SPOILER : Steve Jobs a été adopté ! Il a été papa pour la première fois à l’âge de 23 ans, mais n’a reconnu et assumé l’enfant que bien plus tard, il consommait de la drogue, a été un hippie pendant de nombreuses années. des petits faits que j’ai trouvé bien étonnants. Aussi, il y a tout un tas d’histoires qui sont racontées autour de la légende Apple, ou pourquoi ce nom de société ? J’avais entendu tout un tas de choses fausses finalement, car l’histoire vient simplement du fait que Steve Jobs aimait passionnément les pommes (il suivait à l’époque de la sortie de la marque un régime végétarien très strict).

On s’attache rapidement au personnage, et à son amour pour son entreprise, sa passion pour les choses bien faites, pas simplement jolies en surface. En revanche, Walter Isaacson nous le décrit comme un vrai tyran au travail auprès de ses collaborateurs, et croyez-moi, pour rien au monde je n’aurais voulu avoir Steve Jobs pour patron. Il n’avait d’ailleurs pas que des amis, et bon nombre de ses employés ont quitté le navire à force d’être mal-traités.

J’ai aussi aimé ce livre, car il nous montre bien pas après pas, comment l’Empire de Steve Jobs a été construit. Et tout est parti de deux amis (Steve Jobs et Steve Wozniak) dans un simple garage. Regardez aujourd’hui où en est la marque. Elle a survécu à bien des tempêtes, car tout n’a pas toujours été tout rose. Steve Jobs, avec son caractère et sa volonté de toujours tout contrôler, a parfois pris de très mauvaises décisions, au péril de l’entreprise. Il s’est même fait éjecté de sa société, quel comble, et l’a ré-intégrée des années plus tard. Mais à côté de cela, il a été le fondateur de beaucoup d’autres choses : bien-sûr, tous les appareils Apple que nous connaissons aujourd’hui, mais aussi Pixar ! Toy Story, les 1001 pattes, et les autres, c’est bien grâce à lui. Du moins, il en a été le fondateur. Steve Jobs est un personnage à part entière, qui à part être un entrepreneur, est aussi un amoureux de l’art et de la musique (d’où plus tard les Ipod!).

Première publicité d’Apple 1984 pour le lancement du Macintosh – Source : YouTube
Lancement de l’Ipod – Surce : YouTube

L’entreprise a été précurseur dans ce domaine de l’informatique, et cela est remarquable, surtout que Steve Jobs n’est parti de rien, américain de la classe moyenne et modeste. Il n’a pas juste crée Apple, il a rendu les gens presque dépendant de sa marque. Ce n’est pas juste un hasard, quand vous avez un Iphone, que vous n’arrivez plus à passer à Android ! Je vous recommande la lecture de la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson. Que vous soyez entrepreneur ou non. C’est une petite pépite, c’est très motivant, biographie que je classe pour ma part dans les livres relevant des développements personnels.

Où acheter la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson ?

Je vous recommanderais en premier lieu de vérifier dans les librairies indépendantes près de chez vous : soutenez les libraires indépendants 🙂 Ou alors, la deuxième meilleure option à mon sens serait de le trouver d’occasion. Si c’est un peu compliqué pour vous, il y a Amazon, La Fnac, Decitre, Unitheque, entres autres.

Et vous, connaissez vous ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Disclaimer : mon avis relève vraiment de la biographie de Steve Jobs à proprement parlé, pour laquelle je relève le côté révolutionnaire, visionnaire. Je reconnais le travail monstre fourni, et les idées trouvées. J’applaudis le succès. En aucun cas, je ne parle là d’Apple en 2020, et de la controverse qui tourne autour de la marque et de son processus de fabrication.

Mit Liebe, E.

9 commentaires sur “Mon avis sur la biographie de Steve Jobs de Walter Isaacson

  1. Hello ! Les biographies sont très intéressantes je trouve mais comme tu dis, difficile de s’évader. Par contre qu’est-ce que nous en apprenons ! C’est très enrichissant. Tu m’as fait découvrir beaucoup de choses sur cette grande figure. Effectivement ce doit être très motivant de lire l’histoire de quelqu’un qui a aussi bien réussi sa vie. Pourquoi pas nous ?
    Merci pour ce partage !

    J'aime

  2. Salut !
    Un retour assez intéressant, j’aimerai beaucoup découvrir cette biographie maintenant ! Je savais qu’il n’était pas trop social, je ne pensais pas que c’était à ce point….

    J'aime

  3. Coucou ! Merci pour ton commentaire ! Malheureusement, je dois bien confirmer que le livre appuie sur ses très mauvaises relations humaines. C’était quelqu’un de très difficile à vivre, je ne sais pas comment à fait sa femme pour tenir aussi longtemps, et je n’aurais pas du tout aimé être son employée ! Les plus faibles mentalement ont rapidement craqué d’ailleurs… Visionnaire c’est certain, génie, sans aucun doute, mais pour le management d’entreprise, on repassera 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Hello Erika ! Bravo pour ton retour et surtout être arrivé au bout de 900 pages dédiés à l’un des plus grands geeks de l’histoire ahah !
    La vie de Steve Jobs doit être super intéressante à lire, il a réussi à créer un empire et bien plus que ça : créer une communauté d’acheteurs. Le pouvoir qu’il a eut sur les consommateurs mais aussi sur une entreprise qui a fini par être totalement dépendante de lui est vraiment impressionnant… j’admire son côté visionnaire, cependant j’ai rarement entendu du bien sur ses qualités humaines ! C’est d’ailleurs souvent le cas avec les génies de ce monde … Est-ce que le livre le confirme ?

    J'aime

  5. Coucou Sarah ! C’est vrai que c’est un beau petit pavé, je ne m’attendais pas à ça. Quand la lecture est plaisante, ça va, ce n’est pas désagréable et le nombre de pages se fait oublier 🙂 Oui, il existe des tonnes de documentaires/reportages sur la vie de Steve Jobs. Au final, papier ou écran, les informations sont les mêmesahah. Bises, Erika

    Aimé par 1 personne

  6. Ce bouquin trainait sur une étagère remplie de poussière quand j’ai emménagé dans mon ancien appartement mais je n’ai jamais eu le courage de le lire vu le nombre de pages. En revanche, mon copain l’a lu et ça lui a beaucoup plus. Sinon j’ai vu un film/ reportage sur sa vie !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s