Tout quitter pour vivre sur une île

Tout quitter pour vivre sur une île est le rêve de bon nombre d’entre nous. Pour avoir une meilleure vie, pour avoir du soleil toute l’année, pour avoir des fruits à volonté. Il existe autant de raisons de vouloir partir et changer son quotidien, que d’humains sur Terre. Cependant, ce n’est pas un choix à prendre à la légère, ni à faire sur un coup de tête par contrariété. Vivre sur une île ne compte pas que des avantages. L’Eldorado n’existe pas et il faut en être bien conscient. En ayant une vision très claire des avantages et des inconvénients d’emménager sous les cocotiers, vous aurez moins de mauvaises surprises. La vie les pieds dans le sable n’en sera alors que plus appréciable.

Tout quitter pour vivre sur une île : à la recherche d’une meilleure qualité de vie

Souvent, les îles sont convoitées parce qu’elles auraient le pouvoir d’offrir une meilleure qualité de vie. Ce qui n’est pas faux. En effet, si l’on compare la vie sous les tropiques à la vie aux grandes villes, la première doit certainement être moins stressante. La légende raconte que les gens sur les îles vont à leur rythme et ne sont jamais stressés pour quoi que ce soit. Je pense que c’est souvent dit avec un côté assez moqueur, du style, vous sur les îles de toute façon, vous êtes un peu à côté de tout. Ce qui est faux. On travaille aussi, on a des responsabilités, mais le poids de la vie est moins lourd à porter. On arrive beaucoup mieux à être détendu(e) et à relativiser !

Les îliens, d’origine ou d’adoption, sont plus souriants, plus aimables aussi généralement. Le soleil rend peut-être de meilleure humeur que la grisaille et le froid.

Pour aller plus loin, lire aussi

10 bonnes raisons d’aller à la rÉunion

Et je dirais qu’effectivement, c’est le cas. J’ai personnellement déjà testé la vie sur une île, et la vie dans une ville de taille moyenne en métropole. Il n’y a pas à dire, ce sont deux modes de vie bien différents. Avoir du soleil presque tout le temps y joue pour beaucoup. Les gens sont tellement plus sympathiques, et le rythme de vie n’est absolument pas le même. En effet, vous pouvez aller travailler, et après votre journée de travail pouvoir profiter d’un coucher de soleil les pieds dans l’eau. C’est quand même une belle façon de finir sa journée. Les week-ends, vous n’êtes plus obligé(e) de rester cloitré(e) chez vous, car il existe des tas de choses à faire sur une île, entre activités sportives et détente. Au travail, cela se passe bien, car les gens sont généralement de bonne humeur, ce qui contribue à votre bien-être au bureau, ô combien important ! Je pense que tout cet ensemble fait que l’on a une meilleure qualité de vie sur une île.

C’est aussi une belle expérience. Ce n’est pas tout le monde qui peut s’offrir ce cadeau, d’aller tenter l’aventure sur une île. On en ressort certainement grandi, et plus fort. Ceux qui partent sont à la recherche d’une vie plus authentique et je pense que très souvent, c’est bien ce qu’ils retrouvent en arrivant.

Plage de Boucan Cnaot - Ile de La Réunion - Tout quitter pour vivre sur une île
Plage de Boucan Cnaot – Ile de La Réunion – Tout quitter pour vivre sur une île

Tester la vie sur une île avant de tout plaquer

Vivre sur une île est différent de passer des vacances sur une île. C’est vraiment un fait qu’il faut entendre et comprendre. C’est pourquoi, je recommande de tester la vie sur une île avant de tout plaquer. Sois vous êtes absolument sûr(e) de vous et vous y aller coûte que coûte. Sois, pour des raisons financières et familiales, il ne vous est pas possible de tout plaquer et de simplement partir. Dans ce cas, prenez d’abord un aller-retour de quelques semaines ou quelques mois pour mieux vous rendre compte de la vie sur place.

Si vous êtes déjà allé(e) en vacances dans la destination qui vous attire, je vous arrête tout de suite. Il y a une grosse différence entre passer des vacances sur une île et y vivre ! Les responsabilités ne sont pas les mêmes, et les enjeux non plus, d’ailleurs. En vacances, on est juste là pour profiter, et ne voir que les avantages du territoire. Or, en y habitant, on a souvent les yeux plus ouverts et on se rend mieux compte de certaines choses.

Vous allez voir si le marché de l’emploi est porteur ou non. Et je n’ai pas connaissance de votre compte en banque, mais il serait difficile de vouloir vivre sur une île sans vouloir y travailler. Il est donc primordial de pouvoir trouver un emploi. Certaines personnes se rendent compte, en ayant testé un peu longuement la vie sur une île, qu’en fait ce n’est pas du tout fait pour elles ! Qu’être enfermé(e) sur un si petit bout de terre en plein milieu de l’océan pouvait les rendre claustrophobe. Psychologiquement, certaines personnes ne s’y font pas. Il est donc réellement important de prendre conscience de toutes ces petites choses avant de s’installer et de peut-être faire des dépenses inutiles.

RETROUVEZ MON E-BOOK GRATUIT SUR L’ORGANISATION DE VOTRE SEJOUR À LA RÉUNION !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Affronter les inconvénients de la vie sur une île

Vivre sur une île, ce n’est pas que des avantages. Ce n’est pas que les photos que vous pouvez apercevoir ici et là sur les différents réseaux sociaux qui existent. Malgré le soleil, malgré la chaleur, malgré la plage, il existe des inconvénients, parfois importants, qu’il va falloir affronter, et accepter. Autrement, vous ne tiendrez pas très longtemps sur l’île. À titre d’exemple, il y a :

  • le coût de la vie ;
  • l’éloignement géographie avec les continents ;
  • la superficie parfois restreinte ;
  • le marché de l’emploi souvent très concurrentiel ;
  • le manque de divertissement parfois ;
  • les journées courtes ;
  • etc.

Vivre sur une île ce n’est pas forcément le bonheur pour tout le monde, et ces quelques points négatifs sont parfois carrément un frein. Alors est-ce que c’est une bonne idée de tout quitter pour aller vivre sur une île, je pense qu’il n’y a pas de bonne réponse. Cela dépend réellement de la situation de chacun. Un jeune qui sort des études et décide de tout plaquer aura peut-être moins de choses à prendre en compte qu’une famille avec trois jeunes enfants, c’est certain. Cela peut réellement être une belle expérience à vivre. Je connais personnellement certaines personnes qui sont sorties de dépression, même de burn-out lorsqu’elles ont déménagé sur une île. Cependant, je pense qu’il faut le faire en ayant bien réfléchi.

Pour aller plus loin…

Lire aussi vivre et s’installer À la rÉunion

Avoir un projet travaillé et concret

Si en arrivant à cette partie de la lecture vous êtes toujours déterminé(e) et n’avez pas pris peur, très bien. Mon meilleur conseil pour vous sera d’avoir un projet travaillé et concret. De ne pas juste s’échapper de son lieu d’origine et s’enfuir et misant sur la chance. C’est le meilleur moyen de se planter ! Faites un plan, laissez-vous du temps pour avancer et boucler tout ce qui doit être fait avant votre départ. Etablissez des listes de ce que vous avez à faire, avant de partir, puis après être parti(e). Cela pourrait concerner différents domaines, comme le travail, le logement, la voiture, etc.

Réfléchissez au budget qu’il va vous falloir, cela à un coût que de vouloir aller vivre sur une île. Les frais de déménagement, déjà, mais aussi les billets d’avion, le prix du logement provisoire que vous aurez une fois sur place, l’achat d’un véhicule, etc.

Renseignez-vous bien sur votre destination ! Avec Internet aujourd’hui il est possible de trouver réponse à tout. Mais pas que ! Les livres existent aussi, les blogs de personnes expatriées, et même les groupes Facebook sur lesquels vous pourrez poser vos questions à des personnes qui sont déjà passées par là avant vous. Préparez-vous au maximum ! Car vous avez peut-être envie de déménager sur une île française, et alors les démarches seront simplifiées (quoi que, pas toujours, si vous avez pour but d’aller sur un territoire d’Outre-mer), mais il se peut que vous ayez envie de déménager sur une île étrangère. Et dans ce cas, il ne s’agit simplement plus d’un simple déménagement, mais bien d’une expatriation, avec les titres de séjour ou visas nécessaires !

Dans tous les cas, tout quitter pour vivre sur une île est un projet fort excitant, que je vous souhaite de out cœur de réussir si tel est votre désir !

Erika

4 commentaires sur “Tout quitter pour vivre sur une île

  1. Helloooo 🙂 merci pour ton petit mot ! Nos avis se rejoignent sur beaucoup de points, c’est sympa de rencontrer aussi des personnes qui ont cette vision proche de la réalité 🙂 bises, Erika

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ! je te rejoins à 100% sur ton article. Perso j’aime bien aller à la Réunion pour les vacances. Même si je suis originaire de là – bas , je ne pourrais pas y vivre ; en premier à cause de la distance avec les autres continents. Etant une grande fan de voyages , depuis Paris tout est accessible pour partir dans d’autres villes européennes mais pas que. C’est vrai aussi que les journées sont courtes : je me souviens d’un de mes séjours à la Réunion en période d’été austral , j’étais quelque peu décontenancée lorsque j’ai vu que le soleil se couchait vers 17h , alors qu’ici ça peut durer jusqu’à 22 heures en été.
    Des bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s